top of page

Le cycle de création de son art et son business créatif

2021, je m'ennuyais dans mon business en ligne. J'avais envie de quelque chose de nouveau et différent, de rafraichissant aussi. J'avais aussi quelques mois au paravent, dis oui, à un photoshooting pour mettre à jour ma nouvelle dimension d'artiste-entrepreneur. J'avais besoin d'un nouveau challenge exposition, de passer au stade d'après dans ma mise en lumière. Mes newsletters prenaient de plus en plus la forme d'un magazine, entre écrit, lifestyle et images ! J'aimais cela et je désirai aller plus loin. Le magazine digital a été ce quelque chose qui s'est invité lors d'un de mes processus créatif.


Je me suis dis que j'allais m'y engager sur un cycle d'un an. J'ai pris du plaisir à écrire, à interviewer les contributeurs du magazine, à diffuser le magazine. Cet automne, je commençais à sentir le processus de plus en plus lourd, laborieux et épuisant. Je sentais qu'entre la préparation vibratoire avant d'écrire le magazine, l'écriture intense durant 3 semaines et sa diffusion, cela commençait à épuiser mes ressources. J'étais comme lessivée. J'avais mis cela sur le fait qu'au niveau personnel, je vivais un énième deuil, avec l'accompagnement en fin de vie et le départ de ma grand mère pour les plans invisibles. Puis, il y a eu cette immersion créative avec les membres de l'académie qui m'aura juste donné le coup de massue nécessaire à prendre des décisions et de nouveaux choix radicaux vers plus de légèreté.





Il est parfois difficile de sentir le juste timing pour arrêter une création. C'est le même processus avec nos relations. Il y a des relations qui ne respectent plus nos valeurs profondes et cela nécessite un sacré courage que de dire stop. En même temps, cela permet à chaque être de redevenir libre de s'ouvrir à une nouvelle trajectoire et à de nouvelles rencontres ! Parfois, cela nous invite aussi, parce qu'on ressent qu'il y a du potentiel dans cette relation, de faire passer la relation au stade supérieure. Sauf qu'une relation lorsqu'elle passe au niveau supérieur, elle le fait d'une manière naturelle, sans pousser, ni forcer, sans drame, ni conflits, sans qu'on ait besoin de travailler dessus. C'est la même chose avec nos créations. Parfois, certaines créations ont juste terminé leur mission auprès des créateurs que nous sommes. Cela se présente par :

  • un processus de création qui se fait plus tendu, contracté et lourd,

  • des ventes qui sont à 0 ou qui sont dans un processus descendant,

  • trop d'énergie/temps/argent déployé pour pas ou plus de résultats,

  • des expériences qui viennent vous piquer de l'extérieur...



Alors oui, tout cela peut aussi être signe qu'il est nécessaire de passer au niveau supérieur...ou cela peut juste vouloir dire, qu'il est temps de laisser mourir, une création, faire place au vide afin d'accueillir, une nouvelle oeuvre...dans le podcast d'hier je vous parlais de faire de la place au vide...je suis en plein dans cela...


Alors, voilà...Je me suis posée avec cette nécessité de faire un choix avec le magazine. Cela m'a invité à écrire dans le blog pour vous partager mon processus et ma décision d'arrêter le magazine.









2023 sera un nouveau cycle pour moi, mon art, ma vie et mon business. Depuis le mois de septembre, je me sens en préparation intérieure, avec une invitation à faire une place importante au vide, à trier, à jeter, donner, ce qui ne me ressemble plus. Une véritable alchimie intérieure qui a des impacts dans de nombreuses dimensions de ma vie (ma relation amoureuse, mon logement, mon art, mon business, mes désirs).


Je crois que j'en ai fini pour ce billet. Si vous tombez dessus par hasard, c'est que certainement, une de vos créations est arrivée en fin de cycle et qu'il est le juste in time, pour la remettre à la terre, à la remercier et à la laisser partir dans les plans de l'invisible. Merci au magazine powerful artist pour ce qu'il m'a permis de transmuter en moi pour être en capacité de lui donner naissance. La prochaine création en sera encore plus puissante, enrichie de cette expérience éditoriale !



Certaines de nos créations accompagnent l'éclosion de certains aspects de notre être ou sa mise à jour. Elles nous permettent aussi de rassembler nos talents et certainement aussi, de clôturer certains cycles en passant par la création d'un business, d'une collection, d'un livre...De faire la paix avec certains passages de vie, de mieux les intégrer en les transmettant. Puis à un moment donné, cela ne fait plus sens, un peu comme si nous étions allés au bout de l'expression. Alors autre chose se présente. Cette autre chose est une inconnue, connue de dimensions plus subtiles et invisibles de notre être, non encore conscients pour notre humanité. En réalité, tout est déjà là, on peut le ressentir dans l'énergie. Ce quelque chose de nouveau et différent pour lequel, je n'ai pas encore de mots. Pourtant, cela est là.




Il y a certaines créations qui sont difficiles de laisser partir. J'ai eu la sensation d'abandonner ma tribu. "Le syndrôme de je suis indispensable" mais comment vont ils faire sans moi ? C'est ce que je me suis dit et ce que ce disent mes clients. La vérité, c'est que le processus d'évolution est juste parfait. A ce même moment, il y a certainement des clients qui sont prêts à transmettre ce que vous êtes prêts à lâcher ? Il y a de nouveaux clients qui sont prêts à recevoir ce que vous désirez transmettre de nouveau ? Ne pas réussir à lâcher coupe et bloque votre évolution. Oui, çà peut à la fois faire peur et à la fois être très exaltant de commencer un nouveau cycle...cela demande "d'être avec", de tenir l'espace pour soi et ses peurs, pour traverser, pour vivre ce passage qui vous emmène et vous place exactement où vous devez à présent être. Le bon signe, enfin, pour moi, c'est quand, j'attire des clients avec lesquels, je ne me sens plus en accord...je sais qu'il y a quelque chose de plus grand qui m'attends, et qu'il me faut lâcher, ce quelque chose qui me maintient dans le petit et limite mon plaisir ! Alors, oui, certaines de nos créations au début font naitre une forme d'expansion, mais si nous tentons de les maintenir, alors qu'elles sont en fin de vie, elles créent plus des boulets dans notre énergie, des limitations...et on le sait, à quel point, il est difficile d'avancer avec des boulets aux pieds...ni même de s'élever...





Depuis 2015, j'accompagne mes clients managers, entrepreneurs et artistes en transition, à travers la sagesse du processus de création de son art et de son business. Cette perspective me permet avec du recul de ne pas rester "attacher" trop longtemps quand je sens qu'il est temps de laisser aller pour faire de la place à plus grand. Il y a toujours plus à créer. Il y a toujours plus grand à créer. C'est le fait de croitre intérieurement qui permet de donner naissance et/ou de laisser aller nos créations. Si vous vous sentez dans ce passage, c'est bon signe...c'est signe que vous êtes arrivez en fin de cycle et qu'un nouveau cycle s'invite dans votre art et votre business ! Découvrons le ensemble !


Pour avancer ensemble, au mois de décembre :



Contribuer à la vie de 3 personnes aujourd'hui ! Partagez leur le post "Le cycle de création de son art et de son business"




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page