top of page

Qu'est ce qui t'allume ?

Dernière mise à jour : 12 déc. 2022


Dans ce que j'aime transmettre au coeur de l'académie ou dans mes mentorings privés, j'aime poser la question qui va ouvrir la porte de la création. Qu'est-ce que tu désires ? C'est un processus en lui même que d'oser désirer, oser rêver, oser réactualiser ce que nous désirons. J'ai pris cela en pleine face lors du passage dans mes 40 ans. Je me retrouvais dans le sud de la france, dans le haut var, un petit village d'artiste. Je vivais dans la maison de mes rêves, une rivière traversante, un atelier d'artiste, un environnement propice à m'épanouir en tant que femme, artiste et entrepreneur. J'avais des voisins adorables. Plusieurs fois par semaine, il y avait des soirées, de partages entre humains et artistes. Tout semblait parfait. J'avais un groupe continu d'artistes et entrepreneurs créatifs que je guidais dans leur processus créatif. J'étais moi même engagé dans un processus pour monter sur scène. Pourtant, je me sentais vide, à côté de mes pompes...Tout ce que j'avais rêvé, je l'avais manifesté. La maison. Le réseau social. La réussite avec mon entreprise. Du temps et un lieu pour peindre. Le silence et l'espace...C'était juste avant le covid...Je me sentais perdue...en transition. Je regardais ce que j'avais construit et cela ne me ressemblait pas, plus. Qui étais-je devenue ? J'avais la sensation que ma structure interne était en train de s'effondrer, que quelque chose était en train de mourir.


Je n'avais plus de désirs...


Depuis des années, je débordais de créativité, d'élans, d'envie de m'entreprendre. Dans ce lieu, si intime à la création, je n'avais plus envie, plus de désirs. Il y avait bien, cet élan qui se déclenchait le matin mais qui ne durait que quelques heures avant de s'effondrer. Je me suis tellement jugée de ne plus avoir de libido créative.


Je ne comprenais pas ce qu'il se passait. J'étais simplement en train de passer à une autre dimension, à un autre pallier de conscience. Mon passage dans mes 40 ans a comme tout restructuré. Il y a eu une forme de reset. On remet les compteurs à 0. C'était terrifiant ! L'inconnu. Je ne savais plus qui j'étais, ce que je désirai. Impossible de me projeter dans le futur. J'étais uniquement bien dans le maintenant. Là tout était clair. Le fait de baigner dans le silence a créé un désintérêt total pour les histoires du personnage...quand l'égo cherche à raconter son histoire...cela m'épuisait d'entendre les histoires. Je ne m'en sentais plus capable. C'était trop. J'avais besoin juste de silence.


UNE COLLECTION EST NEE...


J'avais pour la première fois de ma vie un atelier d'artiste...une pièce dédiée à mon art...en réalité, cette pièce me faisait peur. J'habitais dans un vieux moulin du 17ième siècle. Je sentais tout un tas de présence dans le lieu. çà a été tout un apprentissage et un grand nettoyage pour que cette pièce devienne agréable à vivre. Puis, cela est arrivé...des temps pour peindre nocturne...des temps où, réveillé en pleine nuit, je recevais ce quelque chose de l'ordre de l'invisible et de l'indicible. Cela me réveillait la nuit. La seule chose que je pouvais faire pour calmer le processus à l'oeuvre, c'était de le peindre. Alors, j'ai peint...autrement...chaque lieu dégage une énergie. Nous ne peignons pas dans un lieu par hasard...il y a parfois un mouvement créatif unique, en fonction du lieu dans lequel nous nous trouvons. Les maitres des lieux nous y appellent, pour faire naitre une collection artistique, un livre, un oracle, un projet créatif. Les lieux soutiennent depuis toujours la création. Si vous ressentez l'élan de déménager, cela n'est pas un hasard. C'est souvent l'impulsion de votre artiste qui se mets en mouvement pour faire naitre une oeuvre, une collection, un projet créatif qui n'arrive pas à naître dans votre lieu actuel...car cela n'est tout simplement pas la vocation de ce lieu de soutenir sa création...Suivez votre mouvement, déménager...


Cela n'est pas quelque chose de mental, c'est quelque chose d'organique. LE CORPS. C'est quelque chose que vous ressentez dans vos entrailles. C'est quelque chose que vous savez, comme une sagesse innée. Parfois, cela "urge", l'appel est tellement fort, que vous sentez qu'il n'y a plus de temps à perdre. Il y a comme un accouchement qui se fait. C'est maintenant. Vous pouvez vous lever, un matin, être traversé par cela. Commencer à faire ses cartons, trainer sur les sites d'annonces, faire l'action qui est nécessaire de faire pour acter ce mouvement dans la matière. Faites confiance à votre artiste...il sait...quand, où, comment...Faites confiance...ne pas forcer, ne pas pousser, juste suivre le mouvement, de ce quelque chose qui s'invite à s’emménager ailleurs. C'est en lui même un véritable acte de création au service de son prochain niveau d'évolution. Il y a une éclosion qui est en train de se vivre. Vous ne pouvez pas aller à l'encontre du vivant. Quand la pousse est prête à sortir de terre, elle y va...quand le papillon est prêt à sortir de son cocon, il y va...tout se fait d'une manière naturelle...quand, c'est le bon moment.


C'est dans ce lieu où, j'ai mis à jour mes racines, où j'ai appris à ralentir, à vivre slow...ce quelque chose qui m'a permis de revenir à l'essentiel...cette respiration nécessaire à la création...


C'est toute cette sagesse qui est transmis au coeur de l'académie...je vous invite à visiter le lien qui suit pour y rencontrer, le processus créatif qui viendra soutenir, le passage que vous êtes en train de vivre...


Contribuer à la vie de 3 personnes aujourd'hui ! Partagez leur le post "Qu'est-ce qui t'allume ?"





6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page